Home » internet » L’outsourcing offshore et les idées reçues

L’outsourcing offshore et les idées reçues

Les idées reçues autour de l’outsourcing offshores sont multiples. Certaines d’entre elles sont crédibles, parfois même confirmées par les faits. D’autres par contre, ne tiennent pas debout et sont parfois alimentées par des argumentaires subjectifs. Cet article va essayer de tirer au clair certaines idées reçues sur l’offshore web, et d’apporter au besoin des éclaircissements.

L’outsourcing offshore et les intérêts des outsourcers

La sous-traitance web offshore serait un cadeau empoisonné. Il est perçu comme une manne parce que généralement les entreprises occidentales s’adressent à des prestataires implantés dans des pays à faibles coûts de main d’œuvre comme la Chine ou la plupart des pays africains. Empoisonné parce que qui dit offshore dirait aussi piètre prestation. Au final, l’outsourcer s’engagerait dans une voie vers la perte parce qu’il décevrait ses clients. Pourtant les techniques et les technologies les plus en avant se démocratisent. Bon nombre de prestataires offshores satisfont pleinement les outsourcers européens et surtout français. On ne compte plus le nombre de sites créés en offshore et qui ont une visibilité optimale sur Google. On ne compte plus le nombre d’entrepreneurs qui témoignent que l’offshore site s’avère être une vitrine efficace pour les affaires. C’est un service pas cher mais de qualité. On ne devrait pas perdre de vue la maîtrise de nombreuses agences offshores des techniques de référencement SEO assurant la viabilité et la rentabilité des sites qu’elles créent.

Les difficultés de l’outsourcing web offshore

Il est vrai que l’outsourcer doit revoir son organisation interne surtout si les tâches externalisées sont d’une grande importance. C’est particulièrement vrai dans le cas où l’agence web offshore est soumise à une législation quasi incompatible avec celle de l’outsourcer, ou bien l’agence est implantée dans un pays avec des jours fériés largement différents de ceux du pays de l’outsourcer, ou encore l’agence emploie des salariés maîtrisant mal la langue de l’outsourcer. Mais il y a aussi le problème de la différence de fuseaux horaires. Néanmoins, il est possible de trouver une agence pas chère et compétente, sans avoir à s’adapter à ces difficultés. Une grande partie des pays africains anciennement colonisés par la France ont un système juridique proche de celui de la France et en général, les techniciens s’en sortent pas mal avec le français. La Tunisie et le Maroc sont des pays musulmans, donc ont des jours fériés différents de ceux de la France. Et pourtant ce sont là deux destinations offshores très prisées des outsourcers français. Pour les décalages horaires, bon nombre d’entrepreneurs français optent pour Madagascar et l’île Maurice pour surmonter ce problème mais aussi pour la proximité culturelle et juridique…

, , ,

A découvrir sur le web :

La presse du web :

Découvrez d'autres magazine de presse en ligne - Vous aussi pouvez communiquer sur ces sites.
Club Presse
Cyber Presse
Dyn Actu
Et la presse en ligne s'ouvre à tous !

Partenaires

Découvrez des centaines d'articles et diffusez le votre sur Zinfo-web.com le portail internet différent.

Découvrez comment gagner de l'argent avec le Travail à domicile et quelques astuces à exploiter avec internet.

Venez jouer sur Monsieur Vegas Casino, plus de 400 jeux vous y attendent.