Home » Société » Comment démarrer l’utilisation d’un lombricomposteur ?

Comment démarrer l’utilisation d’un lombricomposteur ?

Un lombricomposteur est une cuve qui permet de transformer les résidus organique sous l’action des vers de terre ou lombrics. C’est un appareil qui entre en ligne de compte dans le recyclage des déchets ménagers pour obtenir des produits pour fertiliser la terre et favoriser la repousse des plantes vertes. Seulement, faut-il savoir comment monter un lombricomposteur ?

Les différents processus de démarrage d’un lombricomposteur

Un lombricomposteur ne se monte pas de manière hasardeuse. Il y a certaines étapes et règles à suivre minutieusement pour éviter des surprises désagréables.
1. préparer la litière
On monte un lombricomposteur par un seul plateau en tapissant le fond avec du papier journal ou du carton. Le fond doit être suffisamment épais, afin que les vers passent au travers du tamis et tombent dans le réservoir. Ces derniers ne pourront remonter et risque de mourir. Constitué de papier, le fond va se décomposé au fil des jours. Il est important de l’épaissir d’avantage si besoin.
Ensuite, il faut y ajouter le mélange d’une couche épaisse de terreau, de compost, ou de marc de café. Riche en bactéries, le compost servira à amorcer le processus. Cependant, il est conseillé d’éviter la terre de jardin, au risque d’introduire des organismes très néfastes dans le lombricomposteur.

2. installer les vers

lombric pour lombricomposteur

Les vers ont pour effet d’accélérer les processus de décomposition.

La seconde étape consiste à déposer minutieusement les vers de compost sur la litière. Il faut bien évidemment recouvrir la litière avec du papier journal ou d’un tapis de chanvre. Les vers vont s’enfouir délicatement dans la litière, pour retrouver un petit coin d’humidité tout en échappant à la lumière. Il est important de laisser du temps au vers de compost de se remettre du stress de leur voyage, afin qu’ils soient plus vivace.
Par la suite, il faut recouvrir le lombricomposteur en laissant les vers tranquilles pendant plusieurs jours (3ou 4), sans apport de nourriture. Le compost dans lequel ils ont été livrés ou dans lequel vous les avez pris leur permettra d’avoir les ressources alimentaires nécessaire pour vivre pendant ce délai. A ce stade, il est indispensable de mettre de côté les tamis, car ils ne seront pas très utiles. Les gens doivent prendre le temps de les installer progressivement.

3. Apporter de la nourriture
Pour finir, il faut démarrer l’étape des apports de nourriture au bout du délai d’attente. Dans cette étape, le plus difficile est le choix de la nourriture à privilégier dans le lombricomposteur. Il est important d’opter pour les déchets fins et mouillés pour faciliter et accélérer leur décomposition. Les gens doivent donc privilégier les épluchures, les fruits, les légumes, les fleurs fanées, les marcs de café et bien plus encore.
Ces derniers doivent commencer à verser la nourriture en petites quantités, tous les 2-3 jours. De manière progressive, les bactéries feront leur apparition et les vers se reproduiront en quantité suffisante pour obtenir un bon compost. Cependant, il est préférable d’attendre encore quelques semaines avant de pouvoir composter des déchets en grande quantité.

Source de l’article tiré du site : http://lombricomposteureco.fr

, , , , ,

A découvrir sur le web :

La presse du web :

Découvrez d'autres magazine de presse en ligne - Vous aussi pouvez communiquer sur ces sites.
Club Presse
Cyber Presse
Dyn Actu
Et la presse en ligne s'ouvre à tous !

Partenaires

Découvrez des centaines d'articles et diffusez le votre sur Zinfo-web.com le portail internet différent.

Découvrez comment gagner de l'argent avec le Travail à domicile et quelques astuces à exploiter avec internet.

Venez jouer sur Monsieur Vegas Casino, plus de 400 jeux vous y attendent.